Un autre genre de Blogs !

Avoir un restaurant en période de crise sanitaire

La crise sanitaire a mené pas mal de secteurs sur la sellette et parmi eux, celui de la restauration. Quand aller au restaurant était encore une activité “normale”, que sortir en amoureux, fréquenter ses amis, boire une bière autour d’une pizza faisaient partie du quotidien des français, le secteur d’activité connaissait rarement la crise. C’est dans notre culture que de se faire plaisir, sortir et aller au restaurant. Depuis l’arrivée de la crise interminable de la Covid-19, les restaurateurs doivent non plus vivre de leur activité, mais survivre avec elle.

Comment s’en sortent ces hôteliers face à un problème que le monde ne semble pas pouvoir résoudre ?

Rester digne, rester fière, rester en vie, telle est la volonté de toute personne. Rester ouvert, telle est la volonté de tout restaurateur. Être un entrepreneur à notre époque demande énormément de courage. Quand on sait que des secteurs qui n’ont jamais perdu en valeur sont aujourd’hui lésés et n’ont d’autre choix parfois, que de mettre la clé sous la porte, nous ne sommes pas prêts d’oublier cette crise. Quand certains se mettent à proposer des plats dans des distributeurs et quand d’autres s’adaptent à la crise en proposant la livraison à domicile, le secteur ne chôme pas.

Certains restaurants ont revu toute la disposition de leur salle ainsi que de nombreux détails pour les faire correspondre aux règles d’hygiène et de sécurité préconisées par l’état. La distanciation des tables, l’accueil et les horaires ont été adaptés au couvre-feu. Toutes ces mesures ont fait repenser des multitudes de concepts auparavant ancrés qui nous étaient devenus naturels.

Une franchise pourrait-elle être un modèle adapté à la crise ? 

La crise sanitaire a révélé des entreprises statuant seules face à la crise. Le modèle franchisé, bien qu’il agisse de manière autonome, ne se retrouve pas livré à lui-même. Malgré la crise, les petites structures de franchise en développement continuent dans leur progression et de nouveaux franchisés tentent le coup.

Être franchisé, c’est appartenir à un réseau. Cela procure un sentiment de sécurité pour tout entrepreneur. Cet aspect, déjà une force avant la crise, prend d’autant plus d’importance depuis son commencement. Il est pris en considération dans la démarche de création d’entreprises, à une époque où tout est fragilisé par l’effondrement économique du pays et où on voit régulièrement des enseignes tomber.

L’Ulivàia franchise pizzeria

L’Ulivàia, la franchise Pizzeria située en région lyonnaise qui recrute toujours de nouveaux partenaires est de plus en plus connue. Franchise qui exprime un soutien entre les différents entrepreneurs, L’Ulivàia construit son concept autour d’un des mets les plus consommés dans le monde : la pizza. Et ça fonctionne. Même la Covid n’éteint pas le succès de la Pizza, toujours améliorée et réinventée pour des créations débordantes d’originalité. Avec les nombreux autres concepts émergeant dans la restauration à travers le monde, la pizza doit garder le cap.

Alors, est-ce le bon moment pour se lancer en gastronomie ? Réfléchir au concept qui fonctionnera en ces temps ne sera pas de votre ressort si vous vous tournez vers une franchise. Un concept bien pensé au sein d’un réseau déjà solide, ne serait-ce pas la solution adéquate à toute personne qui désire entreprendre dans un pays où le secteur se veut plus que critique ?